Libéralisme, capitalisme, de qui se moque-t-on ? Tout n'est que mensonge et manipulation - 7 milliards d'esclaves et demain ? Vers un capitalisme de l'humain, livre d'Alain Tortosa

7 Milliards d'esclaves et demain ?
Aller au contenu
Société

De qui se moque-t-on  ?

La planète va mourir  : effet de serre, pollution, destruction des écosystèmes, destruction de la faune et de la flore,...

Mais l'espérance est là  ! «  Nous entrons dans une ère de développement durable, d'écologie, de respect de la planète et des humains  ».

Ce même capitalisme et libéralisme qui a détruit la planète nous promet désormais de la protéger  !

Et nous sommes assez naïfs ou bêtes pour le croire  ?

L'égalité des chances et la méritocratie  ?
Vaste fumisterie. A de rares exceptions statistiques la probabilité pour changer de «  caste  » est quasi nulle. A diplôme égal nous accédons à des postes moins rémunérateurs. Ce qui nécessitait hier un BAC exige désormais un BAC+2.

Le capitalisme permettrait aux pauvres d'être moins pauvres et d'accéder aux biens de consommation notamment grâce au crédit.
Idée géniale s'il en faut pour annihiler toute velléité de révolte des esclaves que nous sommes.
On hésite à faire la révolution quand on a des crédits sur le dos et le risque de tout perdre  !

Ce même libéralisme nous dit qu'il faut apporter encore plus de flexibilité au travail et pour quels résultats  ?
Au mieux cela permet de remplacer des chômeurs par des travailleurs pauvres qui ne peuvent factuellement subvenir aux besoins de leur famille.

Et que penser de la faim dans le monde qu'il serait possible d'éradiquer sans que cela ne coûte quoique ce soit à l'échelle de la richesse de la planète  ?

Côté santé, nous avons une industrie agroalimentaire qui nous empoisonne ou provoque des maladies à vie et une industrie pharmaceutique qui s'en met plein les poches.

Et la démocratie  ?
Les hommes politiques sont incompétents, complices ou corrompus par le libéralisme. Goldman Sachs tient les rennes de l'union européenne. Et les autres ont les pieds et les mains liés par des traités...

Ce monde fonctionne sur le principe de la croissance infinie. La diminution du chomage ne peut passer que par l'augmentation de la production et de la consommation d'années en années.

Mais les dents grinces et l'on voit bien que la richesse de la planète a été pillée.
Que faire  ?

De fait le capitalisme a inventé le recyclage.
Comment maintenir une croissance infinie dans un monde fini et maintenir la course à la surconsommation et au gaspillage  ?

RE-CY-CLA-GE  ! Arriver à nous faire croire qu'il est écologiquement noble de jeter un produit qui fonctionne encore pour le remplacer par un neuf et que cela serait bon pour la planète frise le génie.

Tous les domaines dits «  propres  » sont impactés par ce système qui salit tout, même les meilleurs intentions.

Nous faire croire que la consommation de viande tue des petits africains, provoque de l'effet de serre alors même que les lentilles sauveraient la planète  !

Le commerce de l'équitable qui donne quelques miettes à l'ouvrier agricole alors que les intermédiaires et le vendeur final explose ses marges de plusieurs centaines de pourcents.

Le commerce du bio qui contrairement à ce que l'on cherche à nous faire croire est et demeurera une niche pour occidentaux. Là encore les profits colossaux sont à la clef et le bio n'est pas si bio que ça. Les produits chimiques d'origines naturels demeurent dangereux pour la planète et les individus.

Mais le pire des scandales est celui des énergies dites renouvelables et vertes.
Les batteries des voitures électriques, les éoliennes utilisent des terres rares. Elles feraient de l’énergie du pétrole une des énergies les plus propres de la planète comparé à la toxicité des terres rares.
Sans compter que l'on cherche à nous faire croire que tout ceci sera un jour rentable et pourrait remplacer les énergies fossiles ou le nucléaire ce qui est totalement utopique.

Et pendant ce temps là, quand bien même on ne sait toujours pas traiter les déchets nucléaires, l'énergie nucléaire demeure la plus propre et la plus sure alors même que le charbon tue plusieurs millions de personnes par an  !
Mais il est plus facile de montrer à la télé un accident nucléaire que des millions de personnes qui meurent dans l'indifférence la plus totale.

On nous dit qu'il nous apporte la paix  ! Mais à quel prix  ? Il tue plus chaque année que les morts de la première guerre mondiale.

Nous vivons ainsi dans un monde de menson généralisé dont l'objet est de nous donner bonne conscience.

Bref, difficile de garder le moral après tous ceci...

Merci
Alain Tortosa

(Tous ces sujets sont développés dans l'ouvrage «  7 milliards d'esclaves  » s'appuyant sur des sources au delà de tout soupçons)



Retour page d'accueil


Copyright Alain Tortosa Editions Archilogue, tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation.

L’article L122-5 du code de la propriété intellectuelle n’autorise que les « Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et les « Les analyses et courtes citations » sous réserve que « soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source »
L’article L.122-4 précise que « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque »
Toute contrefaçon est sanctionnée par les articles L.335-2 du code de la propriété intellectuelle.

Retourner au contenu