Amertume. Le monde ultra-libéral dans lequel nous vivons n'est pas beau. - 7 milliards d'esclaves et demain ? Vers un capitalisme de l'humain, livre d'Alain Tortosa

7 Milliards d'esclaves et demain ?
Aller au contenu
Livre capitalisme libéralisme

Bonjour

Nous vivons dans un monde où la vérité scientifique, le bon sens ou la simple logique n'ont pas de poids et sont balayés par la publicité, l’appât du gain, la quête du matériel ou du pouvoir.

Tous les domaines sont pervertis par le dieu libéralisme indétrônable.

Le bio ou le commerce de l’équitable nous promettent de la bonne conscience et permettent aux intermédiaires d'augmenter leurs marges dans des proportions écœurantes tandis que l'ouvrier dans les champs ne récoltera que quelques miettes.

Le système nous trompe et nous manipule allant jusqu'à nous convaincre que l'achat d'une nouvelle voiture neuve tous les 5 ans pourrait être un acte écologique qui protège la planete  !

Des théoriciens ont contaminé tous les économistes nous laissant croire que la destruction massive d'emplois et de vies permettra de trouver un nouveau travail plus enrichissant alors même que les progrès scientifiques rendent inéluctable la fin du travail.

On nous abreuve de théorie du ruissellement comme grande vérité, sans être choqué que si cette tromperie était vérité, elle ne parle pas de fleuve mais de ruissellement. C'est ainsi qu'une minorité s'accapare de plus en plus les richesses de la planete en la détruisant.

On nous vante les éoliennes, les voitures électriques alors qu'elles ne sont dans l’état actuel de la science (et même sans doute at vitam æternam) qu'une illusion. Tandis que l'on passe sous silence le scandale des terres rares qui tuent des milliers d'humains et polluent dramatiquement la planète.
Sans compter qu'elles obligent la réouverture de centrales à charbon qui font des millions de morts par an.

Que penser du scandale des biocarburants qui consiste à faire fonctionner nos voitures d'occidentaux avec de la nourriture humaine. Pour se faire nous prenons à ceux qui n'ont rien leurs cultures vivrières pour les remplacer par du biocarburant. Tout ceci participe à l'augmentation des prix de la nourriture locale et accroît la faim dans le monde.

Ce système, par la pollution et les conditions de travail déplorables dans les pays pauvres, tue autant d'humains par an que les morts de la Première Guerre mondiale, comme si nous vivions dans une éternelle guerre mondiale en toute indifférence.

Je pourrais continuer pendant des centaines de pages et c'est ce que j'ai fait en écrivant mon livre "7 milliards d'esclaves et demain ?" afin de faire sortir ma colère et mon  écœurement face à ce système dénué de sens et de toute humanité.

Je m’élève violemment contre cette pensée unique qui voudrait que depuis la mort du communisme (et c'est heureux) il n'y ait plus d'alternative au capitalisme et à l'ultra libéralisme sans tomber dans l'impasse du populisme.


Merci de votre écoute.
Alain Tortosa
@7milliardsesclaves

Retour page d'accueil


Copyright Alain Tortosa Editions Archilogue, tous droits réservés.
Reproduction interdite sans autorisation.

L’article L122-5 du code de la propriété intellectuelle n’autorise que les « Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et les « Les analyses et courtes citations » sous réserve que « soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source »
L’article L.122-4 précise que « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque »
Toute contrefaçon est sanctionnée par les articles L.335-2 du code de la propriété intellectuelle.

Retourner au contenu